Logo-Bodet-Software-2016

Prenez un temps d'avance

 

Télétravail : évolution du regard des entreprises depuis la crise

Bodet Software a souhaité donner la parole aux entreprises, pour comprendre les enjeux du télétravail sur les organisations pendant la crise et les aider à envisager l’avenir du télétravail.
Ainsi Bodet Software en partenariat avec l'Usine Nouvelle, a mandaté Infopro Digital Etudes pour réaliser une enquête nationale auprès de 1 016 répondants issus de directions d’entreprises (directeurs, DRH, DSI, managers, …) de tous secteurs d’activité, du 5 au 30 juin 2020.

Le télétravail gagne la confiance des dirigeants et managers

Avant la crise, le manque de confiance envers l’efficacité du télétravail (pour 49% des entreprises ne pratiquant pas le télétravail) représentait la première raison empêchant le déploiement du home office ; loin devant les autres facteurs tels que l’inadaptation de l’équipement informatique, la non-éligibilité de l’activité au télétravail, les contraintes de réglementation et le manque de maîtrise des outils pour télétravailler.

Depuis la crise Covid-19, les répondants ayant pratiqué le télétravail déclarent faire davantage confiance au potentiel du télétravail (pour 72% d’entre eux), à l’implication des salariés en télétravail (pour 45% d’entre eux) et à la productivité des salariés en télétravail (pour 41%). À tel point qu’ils sont 78% à penser que le télétravail sera davantage accordé aux salariés de leur entreprise, dans le futur. Et ce même dans des secteurs initialement peu familiers à cette pratique, comme celui de l’industrie par exemple.

Suite à la crise, les retours des managers se sont révélés positifs concernant le télétravail de leurs équipes pour 85% des entreprises, en particulier pour celles les mieux préparées, notamment celles ayant mis en place le télétravail 2 à 5 ans auparavant.

Les atouts du télétravail mis en exergue

Les bénéfices générés par le télétravail sont nombreux à la fois pour l’entreprise et pour le salarié. D’ailleurs, les plus jeunes citent davantage de bénéfices à cette pratique (3,7 bénéficies cités en moyenne par les moins de 42 ans, contre 3,4 par les plus de 42 ans), signe d’une différence de perception selon les générations. Focus sur les retours des entreprises qui pratiquent le télétravail : 

  • Pour 76% d'entre elles, le télétravail permet de gagner du temps,
  • Pour 60%, il favorise la flexibilité des collaborateurs,
  • Pour près de la moitié d'entre elles (48%), il permet une meilleure efficacité des collaborateurs.

Les limites du télétravail, quand la confiance ne suffit pas

Si 1/4 des entreprises interrogées n’ont pas constaté de difficulté à pratiquer le télétravail lors de la crise, elles ne représentent pas le sentiment majoritaire. Les entreprises ayant pratiqué le télétravail regrettent avant tout des problèmes de management à distance (38%) et de suivi des temps et de charge de travail des salariés (36%). Celles impliquées récemment dans le déploiement du télétravail ont davantage souffert de ce type de problèmes, signe d’un manque de préparation et d’outillage propre à ce mode de travail.

Des outils pour pallier ces problématiques de gestion, et éviter un risque d'isolement du collaborateur qui peut avoir des difficultés à organiser son temps de travail, doivent être mis en place. Interrogés sur les outils jugés nécessaires, les entreprises ont ainsi majoritairement cité ceux favorisant le partage de documents et la communication entre salariés (54%) ainsi que les tableaux de bord d’équipe pour répartir le travail entre télétravailleurs (37%). En troisième position, les outils de suivi des temps passés par tâche ou de mesure de la charge de travail sont considérés comme nécessaires pour 23% des répondants.

Paradoxalement, 22% des personnes interrogées affirment ne pas avoir d’outil et effectuent un suivi du travail informel, fondé sur la confiance. Une constatation qui soulève la question de la conformité des entreprises au regard de leurs obligations de suivi légales et réglementaires. On peut en effet s’interroger lorsque l’on constate que seules 22% des entreprises interrogées ont réellement mis en œuvre à ce jour l’entretien annuel spécifique aux télétravailleurs, pourtant obligatoire.

👉 Pour aller plus loin, consultez le livre blanc "Télétravail : la question de confiance".

👉 Vous êtes actuellement en train de (re)négocier votre accord d'entreprise concernant le télétravail ? Le logiciel RH Kelio veille à votre mise en conformité du télétravail.

Infographie de l'enquête sur le télétravail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies. En savoir plus