Logo-Bodet-Software-2016
Prenez un temps d'avance
 
  • Accueil
  • Blog
  • Comment choisir votre pointeuse robuste selon votre environnement de travail ?
Comment choisir pointeuse robuste

Votre pointeuse est un outil essentiel qui vous accompagne vous et vos salariés au quotidien. Mais celle-ci est-elle adaptée à vos conditions de travail ? Poussières, nettoyage au jet d’eau, variations de températures… Votre environnement de travail peut lourdement impacter l’efficacité et la durée de vie de votre pointeuse. Comment choisir la pointeuse la plus adaptée à vos conditions de travail et à l’endroit où vous l’installez ? Quelles sont les caractéristiques techniques auxquelles vous devez être attentifs lors de la sélection de votre terminal de pointage ?

Pointeuse et environnement de travail : comment allier les deux ?

L’environnement dans lequel évoluent vos salariés peut être très contraignant en termes d’installation et d’utilisation de matériel électronique.
En effet l’exposition à des températures extrêmes, à la poussière, à l’eau et aux produits de nettoyages ou encore aux chocs peut atténuer l’efficacité et la longévité d’une pointeuse. La fragilité d’une pointeuse peut provoquer des disfonctionnements ou même des pannes, cela dérègle l’organisation du travail pour les RH et les pointages ne peuvent plus être effectués. Cela entraîne une perte de temps, un stress pour les utilisateurs et une charge de travail supplémentaire pour les ressources humaines.

Il y a donc une multitude de contraintes à prendre en compte avant de choisir une pointeuse adaptée si votre environnement de travail ne se résume pas à des bureaux. Faisons lumière sur les caractéristiques nécessaires d’une pointeuse en fonction des contraintes auxquelles elle sera exposée.

Pointeuse en atelier : attention à l’intrusion de poussières fines !

Les pointeuses peuvent être installées dans des environnements poussiéreux : ateliers métallurgiques, charpenterie/ébénisterie…
Dans ce type d’environnement on réalise des découpes de matériaux divers comme l’oxycupure qui génèrent des particules très fines. Celles-ci exposent votre outil de pointage à ces corps qui peuvent affecter son fonctionnement. En conséquences, votre outil de pointage doit pouvoir résister à l’infiltration de poussière fine et de tout autre résidus indésirable.

Dans ce cas de figure, il faut être attentif à la qualification IP qui est une norme internationale relative à la notion d’étanchéité aux corps solides et liquides. Elle est composée de deux chiffres.
Le premier chiffre correspond à la protection contre la pénétration des corps solides tandis que le second indique la protection contre les corps liquides.
Concernant la première échelle relative à la pénétration de corps solides, elle s’étend de 0 à 6.
Dans un environnement protégé comme un bureau, un indice de 2 est suffisant de manière générale. En revanche opter pour une pointeuse présentant un indice 0 laissera passer toutes sortes de particules et altèrera à terme le fonctionnement de votre pointeuse.

Résistance à l’eau : pensez aux pointeuses étanches

Dans le cas où l’installation d’une pointeuse est nécessaire dans un environnement exposé à l’eau, là aussi la prise en compte de l’indication IP s’avère importante.
En effet votre pointeuse peut se retrouver dans un espace tel qu’un environnement humide (agroalimentaire, ateliers, milieu hospitalier…). Ou encore dans des environnements industriels où la pointeuse sera régulièrement nettoyée avec plus ou moins de délicatesse.

Pointeuses étanches

Le second chiffre de l’indice IP renvoi à la protection contre les infiltrations liquides, cette échelle s’étend de 0 à 8. Une pointeuse installée dans un bureau n’aura pas de soucis avec un indice 0, en revanche en milieu industriel il faut privilégier les pointeuses portant l’indice 4 ou 5 qui leur conféreront l’étanchéité nécessaire. Un indice au-delà de 5 peut paraitre excessif : il ne serait pertinent que dans un environnement tel que la façade d’un phare ou l’extérieur d’un bateau (relativement peu courant).

Source : eclairage-de-jardin.fr

En général, un indice 5 est tout à fait suffisant pour une utilisation en environnement intérieur humide ou pour une installation en extérieur exposée à la pluie.

Pointeuse et variations de températures

Certains environnements de travail sont exposés à des températures extrêmes. Que l’on parle de températures très élevées ou très basses, votre outil de pointage doit être adapté à ce genre de situations et doit pouvoir résister aux chocs de variations.
En effet, toutes les pointeuses ne sont pas installées en milieu protégé. Sous une serre ou dans un entrepôt frigorifique, exposée plein sud en été ou par temps de gel, votre matériel de pointage doit convenir à son environnement et aux températures qu’il subit.
Tout matériel électronique est conçu pour résister à une certaine plage de température. Ainsi, le choix des composants électroniques, de la batterie doit se faire en fonction de la plage de température dans laquelle le matériel va évoluer. Si la plage de température n’est pas adaptée, cela peut endommager votre pointeuse de manière irréversible voir même la détruire. Des composants peuvent ne plus fonctionner, la batterie peut gonfler voire exploser si elle est exposée à de trop hautes températures. L'écran peut se figer si les températures sont trop basses …
Il faut donc vous assurer que votre pointeuse vous offre une résistance à un large champ de température qui s’étend de températures négatives jusqu’aux températures les plus élevées.

Pointeuse soleil

Pointeuse robuste : quand le matériel de pointage est exposé aux chocs

Lorsque la pointeuse est installée dans un entrepôt par exemple, le passage d’engins type Fenwick© ou transpalette est récurrent. Il est alors primordial de s’assurer de la solidité de son matériel et que le moindre choc n’altèrera pas son fonctionnement.
Ainsi, il est judicieux de se pencher sur le code international IK qui mesure la force des impacts qu’un produit peut tolérer. Le code IK présente une échelle allant de 00 à 10. Si votre pointeuse se trouve dans un environnement exposé à d’éventuels chocs accidentel, il faut vérifier que l’indice soit suffisant, en revanche choisir un indice trop élevé par rapport à l’exposition aux chocs ne sera pas utile et coûtera plus cher à l’achat.

  • IK00  : Aucune Résistance.
  • IK01 : Résistance à un impact de 0.15 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 56mm.
  • IK02 : Résistance à un impact de 0.2 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 80mm.
  • IK03 : Résistance à un impact de 0.35 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 140mm.
  • IK04 : Résistance à un impact de 0.5 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 200mm.
  • IK05 : Résistance à un impact de 0.7 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 280mm.
  • IK06: Résistance à un impact de 1 joule et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 400mm.
  • IK07 : Résistance à un impact de 2 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 400mm.
  • IK08 : Résistance à un impact de 5 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 300mm.
  • IK09 : Résistance à un impact de 10 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 200mm.
  • IK10 : Résistance à un impact de 20 joules et équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 400mm.

Les indices IK07 ou IK08 présentent un bon compromis coût/résistance.

Pointeuse au soleil ou dans la pénombre : optez pour une visibilité sans faille

Lorsque la pointeuse est exposée en extérieur ou dans un milieu sombre, il faut s’assurer que l’écran reste toujours lisible. Pour cette caractéristique, il faut s’intéresser au type d’écran que présente la pointeuse.
La meilleure option reste l’écran OLED qui ne nécessite pas de système de rétroéclairage. Il est composé de pixels dont chacun est une source de lumière ce qui lui permet de présenter un taux de contraste très élevé et ainsi une visibilité aussi bien en pleine lumière que dans l’ombre. De plus, les écrans OLED permettent aux utilisateurs une visibilité grand angle ; ainsi chaque utilisateur n’a pas besoin d’être exactement en face de la pointeuse pour bien voir son écran et la prise en compte de son pointage.

Les caractéristiques d’une pointeuse en environnement extrême : faites le bon choix !

L’attention aux caractéristiques évoquées vous permettra de sélectionner une pointeuse adaptée aux conditions de travail extrêmes, mais ce ne sont pas les seules caractéristiques auxquelles il faut être attentif. La praticité d’utilisation a aussi son importance au quotidien : avec quelle facilité pointe-t-on ? Par quel moyen souhaite-t-on badger ? Comment récupérer facilement les badgeages ?...
Autant de points sur lesquels il faut porter autant d’attention afin de trouver la pointeuse qui conviendra à votre environnement mais aussi à ses utilisateurs.

Partagez l'article

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies. En savoir plus